Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil

Advancé

Recherche du topic sur l'ombre

Envoyé par alexandre 
Recherche du topic sur l'ombre
jeudi 5 juillet 2007 00:56
Dans les golden sixties de Mérelle, il y a eu un long sujet qui a été developpé sur l'ombre. Est-ce qu'il est encore accessible ? si oui, est-ce possible de me donner le lien ? Si pas, est-ce quelqu'un a copié coller ce qui a été dit sur son pc ?

Merci !

Alex

"Je suis, j'aime, j'agis, j'unis"

"Oser exprimer ses craintes, en en prenant la responsabilité, c'est construire la confiance dans le couple" J.P Faure

"Mon blog: clidre.skyblog.com"
Re: Recherche du topic sur l'ombre
jeudi 5 juillet 2007 02:03
Rebonsoir Alexandre

Tantôt,en utilisant le moteur de recherche google,et en tapant la phrase suivante....Sujet l'ombre forum merelle...il y a plusieurs pages suggérées qui parlent de l'ombre,peut-être trouvera-tu la page que tu recherches.

Bonne fin de soirée
Re: Recherche du topic sur l'ombre
jeudi 5 juillet 2007 09:15
Linda,

Ok merci. Je ferai ça ce soir.

Belle journée à toi,

Alex

"Je suis, j'aime, j'agis, j'unis"

"Oser exprimer ses craintes, en en prenant la responsabilité, c'est construire la confiance dans le couple" J.P Faure

"Mon blog: clidre.skyblog.com"
Re: Recherche du topic sur l'ombre
jeudi 5 juillet 2007 10:40
Une brève recherche fait apparaître qu'il y a plus de 32OO messages sur Mérelle qui parlent de l'ombre !!!!

Bon courage, alexandre...!

Aurais-tu une vague idée de l'époque à laquelle ce sujet a été abordé ?
(au moins l'année !)

Diane
Re: Recherche du topic sur l'ombre
jeudi 5 juillet 2007 22:35
Diane,

Oui en effet il y a en beaucoup.

Je crois que Monique m'a une fois copié le lien.
C'est un très long fil.

Amitiés,

Alexandre

"Je suis, j'aime, j'agis, j'unis"

"Oser exprimer ses craintes, en en prenant la responsabilité, c'est construire la confiance dans le couple" J.P Faure

"Mon blog: clidre.skyblog.com"
J'ai trouvé !
jeudi 5 juillet 2007 22:57
[forum.merelle.net]

Bien à vous et merci,

Alexandre

"Je suis, j'aime, j'agis, j'unis"

"Oser exprimer ses craintes, en en prenant la responsabilité, c'est construire la confiance dans le couple" J.P Faure

"Mon blog: clidre.skyblog.com"
De l'ombre et des projections
vendredi 6 juillet 2007 12:48
J'ai lu ce topic sur l'ombre, alexandre...et je l'ai trouvé très instructif...
Je n'étais pas sur Mérelle à cette époque-là...et j'avais raté cette discussion...

J'ai aussi lu ce que vous dites sur l'autre site (Archétypes) à propos de l'ombre...c'est intéressant aussi...

Il y a un point sur lequel je voudrais aussi attirer votre attention, parce que c'est un point qui revient sans cesse dans mes rapports avec les autres...Encore la semaine dernière, je me suis fait "avoir"...

L'ombre est souvent projetée sur l'autre...et c'est comme ça que nous en prenons conscience...mais il y a aussi le cas où nous sommes nous-même le destinataire de la projection...et là, il faut "débrouiller" ce qui nous est envoyé...

Il y a souvent une partie "exacte", dans ce qui nous est reproché...mais aussi une partie amplifiée ou même fausse qui vient de la projection de l'autre sur nous...
Démêler ce qui est en nous et ce qui vient de l'autre n'est pas simple...
D'autant plus que , comme le dit MLVF, dans "Psychothérapie":

"La personne sur laquelle une autre projette quelque chose en est affectée. Selon la manière de voir des primitifs, elle est "frappée par une flèche"...
Si le récepteur possède une conscience du moi faible, il sera facilement amené à ENDOSSER ce qui a été projeté sur lui et à agir en conséquence. Exprimé à la manière de l'homme primitif, cela signifie qu'il est "possédé". Il se sent obligé de répondre à l'engouement amoureux de l'autre, ou il commet sans le vouloir la mauvaise action sous les yeux de l'ennemi qui, en raison de sa projection, ne s'attend à rien d'autre de sa part."

Elle dit aussi:

"Dans tout processus de projection, il y a un émetteur, c'est-à-dire la personne qui projette quelque chose sur une autre, d'un côté, et un récepteur ou un destinataire, celui sur qui la chose est projetée, de l'autre côté.
Il est remarquable que ces deux données apparaissent comme deux facteurs d'une importance capitale dans l'histoire de la médecine: l'acte d'émission est représenté chez la plupart des peuples primitifs par un projecteur porteur de maladie, une flèche magique ou tout autre projectile, de forme pointue de préférence, qui rend l'être humain malade."

"Nous parlons encore de nos jours "d'envoyer des pointes" ou des "piques". En Inde, le vocable salya signifie pointe de flèche, écharde ou éclat, et il est dit du médecin qui retire de pareils objets du corps d'un malade qu'il se comporte comme "le juge qui extirpe l'épine de l'injustice d'un litige".
L'épine (ou l'aiguillon) est de toute évidence quelque chose de l'ordre de l'affect mauvais qui aurait provoqué une incertitude quant au bon droit.
(....)
La projection positive est, elle aussi, une sorte de "flèche", raison pour laquelle le Dieu Amour ainsi que la divinité indienne de l'amour, Kama, ont l'arc et la flèche pour attribut. Bouddha qualifiait le désir amoureux de "flèche qui lacère les chairs".

Le fait que les émetteurs de flèches inculquant la maladie soient plus rarement des hommes mauvais que des divinités ou des démons, concorde avec l'observation psychologique moderne qui a montré que les projections ne sont pas de notre fait, mais se font de manière inconsciente, c'est-à-dire qu'elles procèdent à partir de complexes et d'archétypes de l'inconscient."

Tu vois, ces textes me parlent vraiment, car j'ai souvent été la cible, dans ma vie personnelle, de telles "flèches" empoisonnées...(j'en ai aussi rêvé)
Et j'ai souvent eu tendance à "endosser" ce qu'on projette sur moi...ce qui m'a parfois rendue "malade" ...

La semaine dernière, c'est encore arrivé...(en-dehors du forum, avec une collègue)...j'ai bien perçu le caractère "projectif" de ce qui m'était reproché...je m'en suis défendue...mais ça fait mal quand même...

C'est pourquoi quand je sens que de telles "piques" sont envoyées sur ce forum...je comprends bien ce que le destinataire peut ressentir...

Et quand je vois l'émetteur de la "pique" tout mettre sur le compte de l'ombre de l'autre avec des remarques du genre "J'ai dû toucher en toi quelque chose de sensible...dépatouille-toi avec ça et cherche en toi-même ce qui ne va pas"...
Je trouve ça d'une grande injustice et d'une grande hypocrisie...

Diane
Re: De l'ombre et des projections
vendredi 6 juillet 2007 19:02
Diane,

J'aime l'image de la flèche ... ça me fait penser à Cupidon et Eros ...

Amitiés,

Alexandre

"Je suis, j'aime, j'agis, j'unis"

"Oser exprimer ses craintes, en en prenant la responsabilité, c'est construire la confiance dans le couple" J.P Faure

"Mon blog: clidre.skyblog.com"
Re: De l'ombre et des projections
samedi 7 juillet 2007 01:10
Bonsoir Diane

J'ai apprécié la lecture de ton message,en le lisant,je vois comment cela peut être douloureux de recevoir des flèches empoisonnées.

J'aimerais te raconter une anecdote qui est arrivé il y a quelques années,je crois en avoir déjà parler sur merelle,mais je ne suis pas sure,alors voici.

La mère de mon conjoint à trois filles,elle a toujours préféré son garçon,et très souvent,dans sa vie elle a lancé des flèches qui blessaient énormément.

La mère de mon conjoint a souffert du peu d'amour de sa mère,elle s'est longtemps senti rejetée,mais ça ne fait pas longtemps qu'elle est capable d'en parler.

Elle-même,a rejeté ses filles,la relation est souvent difficile,elle ne peut s'empêcher d'envoyer des flèches empoisonnées,voici un exemple.

Il y a quelques années,une de ses filles qui a beaucoup de talent dans la couture,lui avait fait une superbe robe.

À l'époque,la soeur de mon conjoint n'arrêtait pas de demander à tout le monde«Penses-tu que maman va aimer sa robe?»

On lui disait que cette robe était superbe,et que sa mère serait surement contente ,toutefois,quand la soeur de mon conjoint a donné la robe à sa mère,voici ce qui c'est passé,j'étais présente cette journée-là quand c'est arrivé.

Elle a regardé la robe,l'a déposé sur une chaise,et a dit à sa fille«Attends,je vais te montrer le cadeau que ta soeur m'a amené,elle a eu l'intelligence de s'apercevoir qu'un de mes cadres était brisé dans ma chambre,et elle m'en a acheté un.

La soeur de mon conjoint avait le coeur en miette,elle n'arrêtait pas de se dire moi je suis pas assez intelligente pour avoir penser à cela.Sa joie de faire plaisir venait de s'envoler.

Quelques jours plus tard,en jasant avec l'autre soeur de mon conjoint,celle qui avait acheté le nouveau cadre,on s'est aperçu,qu'elle aussi avait eu droit à une flèche.

Quand elle lui avait donné le cadre en pensant lui faire plaisir,car la mère de mon conjoint ne cessait de dire«C'est tu domage que j'ai brisé mon beau cadre» et bien la soeur de mon conjoint a eu droit à une flèche elle aussi.

Sa mère avait regardé le cadre,et avait dit à sa fille«Attends je vais te montrer le cadeau que ta soeur m'a donné,c'était des boules chinoises,elle a dit ça c'est un cadeau utile,ça va m'aider pour mon arthrite.

La soeur de mon conjoint qui est facilement blessée,s'est dit tout de suite «Et moi qui pensait lui faire plaisir»

Il y a eu plein d'autres occasions où des flèches étaient envoyées,toutefois,cette année-là,mon conjoint,et ces trois soeurs se sont rencontrés dans un endroit où leur mère n'était pas présente.
La plus jeune des filles,qui elle aussi recevait plusieurs flèches empoisonnées,mais qui avait une autre façon de réagir,parlait avec ses soeurs.

Elle leur disait que lorsque sa mère lui envoyait une petite flèche,elle réagissait souvent de la façon suivante,soit elle lui disait«C'est blessant ce que vous me dites là maman,ou encore elle réagissait avec humour endisant à sa mère«Oh la coquine,elle essaie de me blesser,votre plan ne fonctionnera pas aujourd'hui je suis trop de bonne humeur»

Les deux façons fonctionnaient souvent très bien.
En disant à sa mère«C'est blessant ce que vous dites là,souvent c'était suivit d'un silence,et elle arrêtait son manège,et quand elle disait à sa mère oh la coquine qui essaie de me blesser etc,souvent c'était suivit d'un rire nerveux de la mère de mon conjoint et là aussi très souvent,pas toujours mais souvent elle arrêtait d'envoyer des flèches.

Les deux autres soeurs n'osaient jamais dire ce qu'elle ressentait à leur mère,mon conjoint,lui,quand sa mère lui parlait en mal de ses filles,il lui disait souvent«Maman,j'embarque pas dans ça,arrêtez donc de toujours parler des mauvaises affaires,ça me fait mal quand vous parlez en mal de mes petites soueurs que j'aime,si vous avez pas d'autres choses à me dire que du mal d'elle,moi,je vous laisse,on se parlera une autre fois.

Très souvent la mère de mon conjoint disait à son fils mais non mais non elle font des bonnes affaires aussi,et elle changeait de conversation.

Les doeux soeurs plus agées de mon conjoint ruminaient toujours les flèches empoisonnées de leur mère,et la situation ne changeait pas.

Quand la mère de mon conjoint a faillit mourrir il y a quelques années,elle a avoué qu,elle avait manqué d'amour avec ses filles,elle-même ayant très peu reçu d'amour,elle trouvait qu'elle ne méritait pas d'être aimer,elle ne comprenais pas que ces filles pouvaient l'aimer,et elle s'est excusée auprès d'elles.

La mère de mon conjoint vit encore,la relation avec ses filles ça va un peu mieux,mais qu'elle tristesse de voir que ces flèches empoisonnées ont fait tant de mal.
Il faut toujours se protéger contre ces flèches néfastes,mais c'est parfois difficiles.

Bonne fin de soirée Diane
Re: De l'ombre et des projections
samedi 7 juillet 2007 13:07
Merci linda, de ton témoignage...

Ce que tu racontes montre bien la douleur qu'il y a à recevoir des "paroles empoisonnées", des "piques" verbales...et comme tu le dis à la fin, je crois que le fond du problème, dans l'exemple que tu cites, c'est l'incapacité de la mère à accepter simplement un cadeau, un témoignage d'amour, car elle ne se sent pas digne d'être aimée...
Alors les efforts de ses filles pour montrer leur amour se retournent contre elles et elles sont profondément blessées du manque de "reconnaissance" de leur mère et des remarques dévalorisantes et "comparatrices" qui leur sont envoyées...

Je connais ce genre de situation...par coeur !

Ce que je voulais dire, tu vois, c'est qu'il y a certaines situations où chercher en soi l'ombre n'est pas la bonne attitude...parce que c'est justement ce que veut la personne qui te lance la remarque "perfide"...

La fille qui cherche EN ELLE ce qui peut bien "clocher" pour que son cadeau soit refusé...ne fait que se détruire un peu plus...elle se fait du mal "pour rien"...
Le problème est en grande partie, pour ne pas dire totalement, du côté de la mère, qui est incapable, pour des raisons qui tiennent à son histoire personnelle, de recevoir ce cadeau simplement et avec gratitude...

Et comme tu dis, le mieux, c'est de s'en rendre compte lucidement et de ne pas trop se laisser "toucher" par la remarque blessante et empoisonnée...de la "renvoyer" à l'expéditeur...
Mais ça suppose une certaine force et un certain détachement, qu'on n'a pas toujours (et surtout face à sa mère !).

La semaine dernière, j'ai eu droit à une remarque blessante et vexante (en public) d'une collègue qui me reprochait de ne pas lui avoir fait passer une information...
Or, cette collègue, précisément, m'avait causé toute l'année des soucis...en ne me passant pas les informations dont j'avais besoin...!!!
Tu vois comment les choses peuvent être "retournées" et déformées...
Et comment la "projection empoisonnée" agit...

J'ai reconnu mon tort (partiel) et j'ai "renvoyé" ma collègue, sans l'attaquer, au problème plus général de la circulation de l'information entre nous deux, en cherchant des solutions pratiques et applicables...

Mais je dois reconnaître que j'ai été touchée par l'injustice de la situation...

En tout cas, merci linda, de tes conseils...
Je crois que je vais me fabriquer vite fait un "bouclier" anti-projections... :-)))

Diane



1 modifications. Plus récente: 07/07/2007 15:21 par Diane.
Re: De l'ombre et des projections
samedi 7 juillet 2007 15:20
Diane,

Bouclier ... moi j'aime l'image du philtre qui laisse passer tout en ne prenant pas certaines choses ... le risque de ne rien prendre, c'est l'induration, le contraire de l'inflation, le moi s'enferme sur lui-même ... Entre tout prendre et rien prendre ,je cherche l'équilibre.

Bien à toi,

Alexandre

"Je suis, j'aime, j'agis, j'unis"

"Oser exprimer ses craintes, en en prenant la responsabilité, c'est construire la confiance dans le couple" J.P Faure

"Mon blog: clidre.skyblog.com"
Re: De l'ombre et des projections
samedi 7 juillet 2007 15:40
Entre tout prendre et tout rejeter, c'est effectivement un équilibre à chercher...alexandre, et pas facile à trouver, car ça suppose de très bien se connaître soi-même...pour démêler notre ombre de celle de l'autre...
Ca suppose une maturité qu'on n'a pas toujours...

Bon, alors, je me fabrique un bouclier-filtre...

Avec un bouton-bascule: je mets sur "bouclier" pour les projections très négatives...et sur "philtre", comme tu l'écris (t'es-tu rendu compte de la faute d'orthographe ?) pour les projections amoureuses...
(parce que, j'ai oublié de préciser, les flèches d'amour, ça m'arrive aussi, et c'est pas forcément plus facile à gérer !)

Ca va comme ça ? ;-)

Diane



3 modifications. Plus récente: 07/07/2007 15:55 par Diane.
Re: De l'ombre et des projections
samedi 7 juillet 2007 16:39
grinning smiley !

J'ai toujours écrit "philtre" ainsi ... phil = amour il me semble ?

La projection amoureuse, c'est aussi une projection qui parce que mêlé d'amour est plus envoûtante que les autres, là je parle pour moi ...

Bien à toi,

Alexandre

"Je suis, j'aime, j'agis, j'unis"

"Oser exprimer ses craintes, en en prenant la responsabilité, c'est construire la confiance dans le couple" J.P Faure

"Mon blog: clidre.skyblog.com"
Re: De l'ombre et des projections
samedi 7 juillet 2007 23:47
Bonsoir Diane

Parfois dans la vie il y a des situations qui laissent un goût amer,mais au moins tu en a discuté avec la personne,toutefois c'est dur à vivre ce genre d'injustice,on dirait que ça vient grugé notre énergie.

Bonne fin de soirée,à bientôt
Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier dans ce forum.

Cliquer ici pour s'identifier