Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil

Advancé

l'ego....

Envoyé par halbouche 
l'ego....
mardi 3 juillet 2007 13:54
Bonsoir tous le monde !

Heureux de vous retrouver tous et d’etre en votre compagnie …..

Pour moi l’ego est une carapace tres dure pour y penetrer et le dejouer ……grace a notre quaternité qu’on peut y faire face et par des reflexions ici et maintenant ….comme le disait claude "etre avec soi comme on respire" …..etre present en permanence dans tout son etre …..la moindre pensée saine ou diabolique doit etre pesée , mesuré passé au tamis afin d’en conclure ce qui est bon pour nous c’est a dire, de tirer ce qui essentiel pour nourrir notre feu de la vie pour ne pas lacher le bout et aller de l’avant …

aller au dela du juste et de l'injuste ......

toute notre recherche consiste a ecarter l'ego pour jouir des potentialité de notre soi qui est commun a tous .....



Je veux bien vous ajouter ses extraits de C.Singer paix a son ame .

Et un commentaire sur l’ego qui nous devie sur notre vie reelle et se plait a nous faire perdre notre temps pour oublier notre mort compensatrice…..remuneratrice en tout genre …..



Et je ne crois pas qu’on va attendre la vieillesse pour faire ce choix cette idée m’a ete donné par une intervenante sur psychologies.com

Le temps perdu ne se rattrapera jamais …..

Alors bonne continuation et bonne meditation ….

Nous sommes tous des rois et des princesses cherchons les en nous meme en passant notre main a la main de dieu qui est notre seul maitre ! ….


Bien frat a toutes et a tous !

Bonne journée !

A+h

ps excusez moi mes chers amis-es si je ne repond pas tout de suite .....



Mais comment pardonner quand on a beaucoup souffert ?
Il est important de comprendre que chaque réconciliation, chaque pardon a un rayonnement sur l'entière société. "Réconcilie-toi d'abord avec ton frère et reviens après." Cela signifie que nous devons aller nous réconcilier avec nos hommes, nos femmes, et revenir après pour discuter! Vous vous rendez compte de ce que cela signifie ? Nous réconcilier avec ces qualités qui nous habitent, avec ces haines, ces ressentiments qui sont en nous et qui, à un autre niveau, engendrent la guerre sur Terre?
Une superbe histoire soufie le résume ainsi:
À vingt ans, je n'avais qu'une seule prière: "Mon Dieu, aide-moi à changer le monde, ce monde insoutenable, invivable, d'une telle cruauté, d'une telle injustice". Et je me suis battu comme un lion. Au bout de vingt ans, peu de choses avaient changé. Quand j'ai eu quarante ans, je n'avais qu'une prière: "Mon Dieu, aide-moi à changer ma femme, et mes enfants, et ma famille", et je me suis battu comme un lion pendant vingt ans, sans résultat. Maintenant je suis un vieil homme et je n'ai qu'une prière: "Mon Dieu, aide-moi à me changer" et voilà que le monde change autour de moi.
[www.humains-associes.org]
[www.merelle.net]






L' Ego

opure

20/06/2007 à 23:13:20


L’égo (ou Moi apparent) est une illusion , il masque le Soi qui est l’être véritable , le véritable centre de la personne .Le Soi est voilé par l’égo.

L’égo , qui est la conscience d’être quelqu’un , est une illusion car il nous sépare des autres alors que nous n’en sommes pas séparés .De même que les cellules de notre corps ne sont pas séparées mais font partie d’un tout .

Chaque fois que nous employons le « Je » ou « mon » de façon possessive , qui nous sépare des autres nous sommes dans l’égo .Quand je dis « mon » mari j’ai l’impression qu’il m’appartient , or il n’en n’est rien .
Tuer l’égo c’est en fait ne pas en être dupe,ne pas se laisser piéger par lui .Tant que je suis attachée à quelque chose, à quelqu’un je suis dans l’égo ce n’est pas mon véritable Etre qui s’exprime.
Vivre dans l’Etre c’est ne pas être attaché aux personnes , aux situations , aux apparences .C’est pour cela que c’est un chemin difficile et douloureux que peu comprennent.

Quand on n’est pas attaché , ni leurré par l’égo , le Soi peut alors s’exprimer librement .Or le Soi ne veut rien , ne désire rien , il EST tout simplement .Il sait que tout est harmonie , il laisse les choses arriver sans juger , car il sait que rien ne peut vraiment le toucher .C’est comme au théâtre , le Soi sait que la vie n’est qu’une illusion , une comédie , il n’est pas vraiment touché par les évènements , alors que l’égo souffre et rit et prend la pièce au sérieux , il s’identifie vraiment au personnage .Or dans la vie nous (l’ égo ) ne faisons que jouer un personnage, qui n’est pas nous réellement .



Pour se libérer de l’égo il faut analyser continuellement ses gouts , ses attirances , ses pensées , ses actes .
L’égo s’exprime de 2 façons :par le système émotionnel et le mental.

§La méthode pour se libérer de l’égo n’est pas de refouler ni de lutter mais de laisser passer ses émotions , les observer.
Quand une émotion vous submerge (positive ou négative ) prendre conscience qu’elle vient de l’égo , qu’elle est conditionnée .L’observer sans vouloir la chasser .
Vous avez une grande joie , si vous en êtes capable vous êtes aussi capable du contraire , de ressentir une grande tristesse .Dites vous bien qu’une émotion de joie provoquée par l’égo ne dure pas , donc pas la peine de s’y attacher ( et de la rechercher) .Car l’égo est dans la dualité :qui est capable d’une grande émotion de joie est capable de son contraire .Vous êtes prisonnier de vos émotions tant que vous vous identifiez à elles :la clé est de ne pas s’identifiez , ce n’est pas le Soi (donc vous) qui avez ces émotions .Ayez un regard extérieur.

Le Soi est au centre , il ne réagit pas émotionnellement .Il est dans la joie calme et le bonheur paisible , mais un bonheur non émotionnel :dans la sérénité si vous voulez , il n’est pas touché par les évènements , ce qui ne veut pas dire qu’il n’en profite pas .
Or certaines personnes sont attachées aux émotions , ne vivent que d’émotions comme une drogue (dans l’amour passion par ex) .Ceci est un chemin illusoire qui ne mène à rien, car l’être n’est jamais au repos mais se laisse ballotter par les évènements , les prend au sérieux.
La paix véritable vient de l’équilibre intérieur , le bonheur ne dépend pas de ce qui nous arrive mais de ce que nous sommes .
La plupart des gens pensent qu’ils seront plus heureux si ils ont ci ou çà (un conjoint , une maison , un travail .. winking smiley, que leur bonheur dépend des autres , or il n’en n’est rien .Le bonheur est un état intérieur , indépendant de la situation extérieure , sinon c’est un bonheur conditionné non durable puisque nous n’avons pas de prise sur l’extérieur .
Il veut mieux agir sur soi-même afin de se perfectionner plutôt que de courir après les évènement extérieurs.

La dépression est une maladie de l’égo qui a cru être quelqu’un et qui tout d’un coup croit qu’il n’est plus rien (dépréciation de soi) .Croire être quelqu’un ou croire n’être rien ( et en souffrir) sont les 2 revers de la même médaille .Pour sortir réellement de la dépression il faut sortir de l’égo , s’élever juste au dessus de la dualité et se moquer complètement de savoir si on est quelqu’un ou pas .
Le Soi Est .Il ne se pose pas de question et profite de la vie sans états d’âme égotique .Chaque fois que vous avez des états d’âmes , ne vous y arrêtez pas , dites vous que c’est passager .

Nous sommes dans une culture du culte de l’égo .Les stages de développement personnel , les thérapies psy ont tendance à le renforcer .Ce n’est pas tant que nous ne valons rien , c’est qu’il n’est pas utile de se poser la question .Les être éveillés sont humbles, ils ont conscience de leur petitesse et çà ne leur pose aucun problème .

§Le mental est l’outil de l’égo et c’est lui qui se pose des questions .Le mental est un bon serviteur et un mauvais maître .Autant il peut être utile pour analyser , réfléchir autant il peut nous tromper en disséquant , divisant , demandant des preuves .
Le mental est arrogant , séducteur mais idiot :il peut être comparé à un ordinateur , il est logique et sait calculer mais manque du principal :la conscience .

Il n'y a pas de lutte contre l'égo , juste une prise de conscience par étapes souvent très douloureuse , pour que l'être véritable prenne les commandes .






[forums.psychologies.com]
Re: l'ego....
mardi 3 juillet 2007 16:23
Salut halbouche

Content de te lire même venant de mon ego qui mange á tout les rateliers .

A bientôt.

Abdelkader
Re: l'ego....
mardi 3 juillet 2007 17:23
salut Halbouche,

heureuse de lire tes propos toujours pacifiants, je t'embrasse,


amicalement nicole-éda
Christiane Singer
mercredi 4 juillet 2007 00:33
je viens de finir "Derniers fragments d'un long voyage", après "Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ?" de Christiane Singer, pas de doute, cette femme est folle ! je n'ai pas de mots pour dire ce que je viens de lire, je vous invite à découvrir, c'est... époustouflant ? elle a vécu intensément son existence terrestre jusqu'au bout... quelle souffrance ! quel calvaire ! a-t-elle désiré ce martyre ? Ibn Arabi dans son "Traité de l'amour" parle de ce désir du martyre à propos de El Hallaj... oui, c'est ça, Christiane (la bien nommée ?) me fait penser à El Hallaj... cette femme est folle ! lisez son dernier livre, vous verrez !

bonnes vacances à toutes et à tous

Soufiane
Re: Christiane Singer
mercredi 4 juillet 2007 00:41
cette femme est sage et merveilleuse, mère-veilleuse...oui elle est èa lire absoluement...


éda
Re: Christiane Singer
mercredi 4 juillet 2007 00:43
j'ai envie de lire d'autres livres d'elle du coup, tu as lu lesquels ?
Re: Christiane Singer
mercredi 4 juillet 2007 00:49
j'ai lu Ou cours-tu donc..cé le premier que j'ai lu, ainsi qu'Éloge du mariage , de l'engagement et autres folies ainsi que Du bon usage des crises...ils sont tous magnifiques car son écriture est magnifique...bonne lecture !

éda
Re: Christiane Singer
mercredi 4 juillet 2007 01:01
oui, on peut dire qu'elle chante bien ! winking smiley c'est une artiste ! et elle l'aura été jusqu'au bout ! elle a fait en quelque sorte de sa souffrance, de son agonie, de sa propre mort quelque chose d'artistique...

je crois qu'elle était animée par l'archétype du Christ... son animus ? je m'interroge...
Re: Christiane Singer
mercredi 4 juillet 2007 01:09
Salut Soufiane,

Si je comprends bien, elle est morte récemment ?

De quoi est-elle morte ?

Amicalement,
Louane

PS : à lire d'elle : "une passion", ou elle revisite l'histoire d'Héloïse et Abelard. Sublime...
Re: Christiane Singer
mercredi 4 juillet 2007 01:13
d'un cancer (généralisé je crois) en avril dernier, elle a donné son dernier manuscrit à son éditeur début mars, une espèce de journal de bord de son agonie en soins palliatifs, une alternance émouvante de grandes souffrances physiques et de moments d'illumination, d'accalmie, de sérénité, d'acceptation... mais il y a aussi du ressentiment, de la tristesse, de la colère, de l'agacement... c'est vraiment un bouquin étonnant.
Re: Christiane Singer
mercredi 4 juillet 2007 01:30
oui elle est décédée il y quelques mois...d,un cancer ,je ne sais pas plus préciséement...

éda
citations
mercredi 4 juillet 2007 01:56
Du bon usage des crises.


*****C'est que l'écriture est sédentaire et définitive alors que cette parole née de l,échange est nomade et file le vent.Destinée èa être dite , dilapidée, dépensée, elle éclot dans le regard, le ton, la présence , le silence ménagé entre deux phrases, le jeu des gestes, tous ces efforts adjuvants du discours que l"imprimerie laisse dehors. p.10


Eloge du mariage...


*********l'autre est la frontière que la vie a dressée devant toi, afin que tu ne sois pas pervertie par ta toute- puissance. p90


voilè deux citations retenues au fil de mes lectures de C. Singer.

en espérant que le forum restera ouvert ,èa sa lecture tout au moins, pendant ce congé estival.

éda



1 modifications. Plus récente: 04/07/2007 01:57 par éda.
Re: citations
mercredi 4 juillet 2007 08:21
Bonjour Eda

Tantôt,pour avoir plus d'informations sur Christiane Singer,je suis allée sur evene,un site que je consulte souvent,il y a quelques citations de Christiane Singer,et une courte biographie,voici l'adresse.

[www.evene.fr]

Bonne journée
Re: l'ego....
mercredi 4 juillet 2007 09:33
Et si, finalement, c'etait là l'ultime et unique confrontation de l'homme? La vie et la mort sont dans les mains de ce que j'appellerai l'Unité Absolue;Le createur a tout de même donné l'ordre à sa creature de choisir la vie.La mort demeure l'enigme des origines."Au delà de l'antinomie vie-mort, il y a une unité qui fonde leur dialectique et leur mystère"ecrit Eliane Levy-Valensi
Ainsi, la soufrance de l'ego et l'ecartelement dans lequel il se meut ce qui est et restera conflictuel serait la necessité angoissante de choisir la vie , la confusion entre eros thanatos.
"L'homme se situe dans une dualité dechirante car le choix qui est exigé de lui se situe à la fois, à reprendre à chaque instant et impossible à assumer avec certitude car la seule certitude qu'il est, c'est qu'en fin de compte, et au niveau ou les choses lui apparaissent,lui-même est voué à cette mort contre laquelle il doit choisir à chaque instant, la vie." Job reponse à Jung , E. Levy-Valensi , ed du cerf
La conscience de l'ego c'est aussi la conscience d'être en vie , de crier mais bon dieu, je veux vivre!!!" jusqu'a la derniere limite, la dernière seconde en sachant douloureusement que je me trompe, que je tente deseperement et dangereusement de cliver le bien et le mal pour trouver une echappatoire, pour ne pas sombrer justement dans ce que tu appelles la depression Halbouche,qui me parait une fascinante aspiration mortifère d'abandon de l'ego... une rupture de contrat" de vie .

Françoise
Re: Christiane Singer
mercredi 4 juillet 2007 10:41
J'ai lu ce livre...c'est effectivement un témoignage poignant et fort de lucidité et de courage devant la mort...
De grand amour de la vie, aussi...

J'aime énormément les livres de Christiane Singer (je les ai tous lus, sauf un, je crois).

Et j'ai été très triste quand j'ai appris sa mort...Sa disparition m'a vraiment touchée.

Un extrait de "Derniers fragments d'un long voyage":

"Sachez que la manière dont je vis cette aventure est difficile à faire percevoir. Je suis habitée d'une liberté infinie.
Quelle joie j'aurais de vivre et de continuer de bercer le monde avec vous !
Mais je ne vois pas l'ombre d'un échec, si une autre issue s'ouvre à moi.
Tout est vie que je vive ou que je meure.
Tout est Vie...
Je vous demande avec une tendresse immense d'ôter de mon coeur toute pression par un souhait trop fort de me voir parmi vous.
Dans l'espace où j'évolue, les catégories n'existent plus.
Que cette paix et cette grâce qui m'entourent vous parviennent.
De là où je suis, où je serai, je suis et je serai avec vous."

Diane



1 modifications. Plus récente: 04/07/2007 10:42 par Diane.
Du bon usage des crises
mercredi 4 juillet 2007 11:37
Une autre citation de Christiane Singer:


"DU BON USAGE DES CRISES.

Ne soyons pas si mesquins et disons du bon usage des crises, catastrophes, drames, naufrages divers.
J'ai gagné la certitude, en cours de route, que les catastrophes sont là pour nous éviter le pire.
Et le pire, comment pourrais-je exprimer ce qu'est le pire ?

Le pire, c'est bel et bien d'avoir traversé la vie sans naufrages, d'être resté à la surface des choses, d'avoir dansé au bal des ombres, d'avoir pataugé dans ce marécage des on-dit, des apparences, de n'avoir jamais été précipité dans une autre dimension.
Les crises, dans la société où nous vivons, sont vraiment ce qu'on a encore trouvé de mieux, à défaut de maître, quand on n'en a pas à portée de la main, pour entrer dans l'autre dimension.
Dans notre société, toute l'ambition, toute la concentration est de nous détourner, de détourner notre attention de tout ce qui est important.Un système de fils barbelés, d'interdits pour ne pas avoir accès à notre profondeur.
C'est une immense conspiration, la plus gigantesque conspiration d'une civilisation contre l'âme, contre l'esprit.
Dans une société où tout est barré, où les chemins ne sont pas indiqués pour entrer dans la profondeur, il n'y a que la crise pour pouvoir briser ces murs autour de nous.
La crise, qui sert en sorte de bélier pour enfoncer les portes de ces forteresses où nous nous tenons murés, avec tout l'arsenal de notre personnalité, tout ce que nous croyons être.
Récemment sur une autoroute périphérique de Berlin où il y a toujours de terribles embouteillages, un tagueur de génie avait inscrit sur un pont la formule suivante: "Détrompe-toi, tu n'es pas dans un embouteillage, l'embouteillage, c'est toi !"

Nous sommes tous spécialisés dans l'esquive, dans le détournement, dans le "divertissement" tel que le voyait Pascal. Or il n'y a qu'une issue, qu'un constat possible: "Tout cela, tout ce qui m'enserre, tout ce qui m'étrangle, c'est moi !"
Ce serait une erreur de croire que la crise est quelque chose de normal, d'inhérent à la nature humaine. Il y a de nombreuses sociétés (toutes les sociétés traditionnelles) qui ne la connaissent pas. Un ami anthropologue m'a rapporté ces mots d'un africain: "Mais non monsieur, nous n'avons pas de crises, nous avons des initiations."
L'initiation est la ritualisation des passages, la possibilité pour l'homme de passer d'un état naturel, premier, à cet univers agrandi, où l'autre versant des choses est révélé. Et il s'avère que toutes ces initiations (familières aux lecteurs des travaux de Mircea Eliade), dans leur incroyable diversité et inventivité-parfois des rites d'une cruauté qui nous paraît insoutenable- ont toutes la même visée: mettre l'initié en contact avec la mort, le faire mourir selon le vieux principe du "meurs et deviens".
Que ce soient les rites des aborigènes australiens qui enterrent les néophytes pendant trois jours sous des feuilles pourries, ou les épreuves auxquelles sont soumis les jeunes indiens, il n'y a pas un rite pourtant- et on pourrait en évoquer des multitudes- qui soit aussi cruel que L'ABSENCE DE RITE.
Et la vie n'a pas d'autre choix que de nous précipiter ensuite dans une initiation, cette fois sauvage, qui est faite non plus dans l'encadrement de ceux qui nous aiment, ou qui nous guident, de chamans, ou de prêtres ou d'initiés, mais dans la solitude d'un destin. Ces catastrophes ne sont là que pour éviter le pire !
Il peut vraiment paraître très cynique de parler ainsi. J'ai connu cette période où lorsqu'on entend une chose pareille, et que l'on est plongé dans un désespoir très profond, ces propos paraissent d'un cynisme insupportable.
Et pourtant quand on a commencé à percevoir que la vie est un pélérinage, quand à une étape de ce pélérinage on regarde en arrière, on s'aperçoit vraiment que les femmes, les hommes qui nous ont fait le plus souffrir sur cette terre sont nos maîtres véritables, et que les souffrances, les désespoirs, les maladies, les deuils ont été vraiment nos soeurs et nos frères sur le chemin.

Comment se joue la crise ?
On pourrait utiliser ce mot de retournement, de renversement. Qu'est-ce qui se passe dans la crise ? Il se passe à peu près ceci qu'une voix s'adresse à vous et vous dit : "Tu as construit une vie, oui, bravo, eh bien détruis-la; tu t'es bien battu, tu as été courageux, un courage extraordinaire, mais l'heure de la reddition est venue."
Ou encore comme pour Abraham: "Tu as mis un fils au monde, bravo, rends-le moi !". Tous ces moments de l'intolérable, de l'inacceptable, qui dans l'ordre des choses vécues, dans l'ordre de l'immédiat sont le scandale absolu !Rends-moi ce que je t'ai donné ! Pour moi l'histoire qui les symbolise toutes est celle de Job.
J'aime cette histoire de Job,j'y reviens toujours. Job a été vraiment le serviteur de Dieu, l'homme de tous les succès. Une vie accomplie, entouré qu'il est de richesses, de troupeaux de boeufs, et de ses femmes, de ses fils, et de ses serviteurs!
Une richesse que Dieu a bénie. Ce même homme, Job, désespère, Job assis sur son tas d'immondices à gratter ses ulcères, Job qui ne lâche pas prise: "Je m'adresserai à Toi, mon Dieu, jusqu'à ce que tu m'expliques la raison qui me ferait accepter l'inacceptable, j'attends de Toi une réponse qui me convainque."
Et cette interrogation qui le pousse pendant des jours et des semaines et des mois à ne pas lâcher prise ! Cette phrase qui est pour moi la plus poignante: "Pourquoi ne peux-tu pas donner raison à l'homme contre Toi-même ?"
Aussi longtemps que Job demande à Dieu de comparaître devant lui, et de lui expliquer l'inexplicable, de lui dire la raison de toute cette horreur, de tout ce désespoir, de tout ce désastre d'une existence: "Viens ! Viens, je n'ai plus que la peau sur les os, lui dit-il, viens parle-moi."
Dieu ne vient pas, Dieu ne parle pas.
Arrivent tous les amis, les thérapeutes qui lui expliquent: "Ecoute, je suis persuadé que tu as fait une errreur, écoute, réfléchis, souviens-toi !". Mais Job ne les écoute pas : "Réponds-moi, réponds-moi !" Et quand l'ami Elihu lui a dit: "Mais non, tu vas voir, Dieu ne répond pas."
A ce moment-là, contre toute attente, Dieu répond. Mais Dieu répond à côté de la question. Dieu n'évoque pas un seul instant toute la vie de Job détruite, tous ses espoirs anéantis, sa famille, tous ceux qu'il a aimés. Dieu parle du ciel et de la terre, des oiseaux et des arbres, Dieu parle de la mer, de l'océan et des plages, Dieu parle du Rhinocéros à la gueule d'airain, qui n'a pas peur, quand tout le Jourdain se précipite dans sa gueule, Dieu répond à côté.
Et voilà que se passe l'inattendu, Job, loin d'être scandalisé par cette réponse, voit subitement tout d'UN AUTRE LIEU, d'un lieu où tout est relié à tout. Un lieu de l'univers agrandi, et Job dit: "Mon Dieu je ne te connaissais que par ouï-dire, mais maintenant je t'ai vu." Et Job est un autre homme. Et à partir de ce moment-là, tout lui est rendu puisqu'il n'a plus besoin de rien."

Diane



2 modifications. Plus récente: 04/07/2007 23:25 par Diane.
Re: l'ego....
mercredi 4 juillet 2007 12:22
Merci pour ce texte sur l'ego, halbouche.
Je l'ai recopié.

Contente de te recroiser.
J'espère que tu vas bien...

Diane
Forum en mode lecture ?
mercredi 4 juillet 2007 14:28
Bonjour éda,

Moi aussi, j'ai des "citations de Christiane Singer dans la tête...
Elle nous a laissé de bien belles paroles...des paroles qui peuvent nous accompagner tous les jours, car elles étaient des paroles vécues, incarnées, passées au crible de la vie...

Et tu vois, j'ai la même demande que toi vis-à-vis de Christian...
Si le forum ferme pendant les vacances, est-ce qu'il pourrait rester ouvert en "mode lecture" seulement ?

Amitiés.

Diane
le message d'espérance de C.Singer
mercredi 4 juillet 2007 14:51
" Ne jamais oublier d'aimer exagérément: c'est la seule bonne mesure. Je vous le jure. Quand il n'y a plus rien, il n'y a que l'amour. Tous les barrages craquent. C'est la noyade, l'immersion.

L'amour n'est pas un sentiment. C'est la substance même de la création"..



bonsoir tous le monde !

voila francoise les ressentis de c.singer qui repond bien a ton post.....et comment j'ai appris sa mort par un intervenant sur www.psychologies.com

merci a vous toutes et tous mes chers amis-es

bien frat!et bonne continuation ....

bonne journée!

a+h


le message d'espérance de C.Singer

promenade

20/04/2007 à 18:20:3

bonjour

Peut-être connaissez-vous Christiane Singer cet écrivain français qui est décédée le 4 avril dernier.. Elle était également thérapeute et avait écrit de nombreux ouvrages sur l'amour et la spiritualité. Elle s'était ouverte à diverses religions: le christianisme mais aussi l'hindouisme, le bouddhisme et l'islam mystique.

En septembre dernier un médecin lui annonçait qu'elle n'avait plus que six mois à vivre.

Pendant cette longue agonie, elle tiendra son journal qui sort ces jours-ci, sous forme de livre:" Derniers fragments d'un long voyage" . Un véritable testament plein de lumière et d'espérance.

Je n'ai pas encore lu cet ouvrage mais dans certains journaux, il y a des extraits que je souhaitais vous faire partager.

C. Singer écrit alors qu'elle est confrontée à cette doulouresue épreuve physique et morale :
" Ne jamais oublier d'aimer exagérément: c'est la seule bonne mesure. Je vous le jure. Quand il n'y a plus rien, il n'y a que l'amour. Tous les barrages craquent. C'est la noyade, l'immersion.
L'amour n'est pas un sentiment. C'est la substance même de la création"..

Elle souffre mais pense encore aux autres, à ses proches,à ses amis pour leur transmettre "la plus haute aventure" qu'il lui ait été donné de vivre.. " Une vertigineuse et déchirante descente et traversée, avec cette souffrance qui m'a abrasée, qui m'a rabotée jusqu'à la transparence"...

Elle semble découvrir un bonheur qui ne veut rien, une vie "où il est permis de ne rien faire, ne rien attendre, ne rien juger". Et C. Singer ne doute pas que cette vie de rien "c'est le jardin où Dieu se promène..son jardin secret"... Car elle sent que " le plus important est de louer jusqu'au bout, de célébrer jusqu'au bout"..

Le 1er mars, ce sont les derniers mots écrits de son journal : "Merci, merci pour tout.."

Quand l'approche de la mort donne, transmet de la vie...


[forums.psychologies.com]
Re: l'ego....
mercredi 4 juillet 2007 15:10
de rien Diane!

je suis bien content aussi que tu en tire profit pour faire avancer tes experiences et tes connaissances .....


je suis bien pour le moment a part cette douleur du monde comme le dit si bien Satprem!....

j'ai un frere qui vient passer ces vacances chez nous et je suis gaté pendant cette periode ....


bonne journée et bonne vacances a tous !



a+h
l'amour n'est pas un sentiment, c'est de la création..
mercredi 4 juillet 2007 15:36
Ses citations
«Qu'importe à Dieu par quelle voie nous parvenons à lui ! Et de quel bois nous alimentons le feu qui nous consume ! L'ardeur du désir compte seule !»
[ Christiane Singer ] - Du bon usage des crises

«Chaque passion donne au monde une chance supplémentaire de briser les murailles d'indifférence derrière lesquelles l'humanité a pris ses quartiers d'hiver - une chance supplémentaire d'entrer enfin dans la ferveur.»
[ Christiane Singer ]

«L'amour est visionnaire. Il voit la divine perfection de l'être aimé au delà des apparences auxquelles le regard des autres s'arrête.»
[ Christiane Singer ]

Voir les 14 citations de Christiane Singer

merci linda de ce site consacré a C.Singer que je n'ai connu que par ces citations .....
j'espere que tu vas bien et heureux de te retrouver toi aussi dans le forum....

a bientot! bien a toi et a tous nos amis-es!!

bonne soirée!

ch.am!
a+h

ps je te passe ce post et ces mots viennent de c.singer ...
j'espere qu'ils te feront plaisir ...



Et l'amour?

promenade

21/04/2007 à 12:07:57
Plume


Comme toi j'ai "tilté" sur cette phrase autour de l'amour.

J'aime bien aussi cette distinction qu'elle fait: l'amour n'est pas un sentiment, c'est de la création..

Tout amour qui ne serait pas de la création, qui ne produirait pas quelque chose ne serait pas alors de l'amour? A méditer..

Bisous

Promenade
[forums.psychologies.com]
Re: Christiane Singer
mercredi 4 juillet 2007 17:21
Je crois que c'est des ovaires ou de l'utérus.

Bien à vous,

Alexandre

"Je suis, j'aime, j'agis, j'unis"

"Oser exprimer ses craintes, en en prenant la responsabilité, c'est construire la confiance dans le couple" J.P Faure

"Mon blog: clidre.skyblog.com"
Re: citations
mercredi 4 juillet 2007 17:59
Re: citations
mercredi 4 juillet 2007 18:00
Re: Forum en mode lecture ?
mercredi 4 juillet 2007 18:18
en fait Diane, je croyais ne pas avoir accès au forum ce matin quand j'ai eu comme monique idée d,aller en mode recherche pour me rendre compte que je peux non seulement lire mais aussi répondre....je ne sais pas si celèa va durer ...;o) car en porte d'entrée du forum on dit bien , désolé etc...

pour christiane singer je relisais justement toutes les citations tirées de son livre Du bon usage des crises, car je prends mes livres èa la bibli et en transcris les passages que j'aime
et j'ai été heureuse de relire un passage plus long de ce livre ce matin grâce èa toi, je crois que je devrais les relire ou en lire d'autres...


amicalement nicole-éda



1 modifications. Plus récente: 04/07/2007 18:19 par éda.
Re: l'amour n'est pas un sentiment, c'est de la création..
mercredi 4 juillet 2007 23:11
Bonsoir Halbouche

Je suis bien contente de te retrouver sur le forum de merelle,c'est toujours une joie pour moi de venir jaser avec toi.

Je suis allée lire quelques messages sur le site de psychologie.com,et une membre de ce forum a écrite l'entrevue de Christiane Singer donné à la revue ...Nouvelles clés...j'ai bien apprécié la lecture de cet interview,je vais lire les autres messages plus tard,ce soir,un grand merci à toi Halbouche pour ce site,je n'y étais pas aller depuis plusieurs mois,je le redécouvre avec plaisir.

Tantôt,j'ai jeté aussi un petit coup d'oeil au nouveau forum qui vient d'être créer,à l'adresse suivante.

[archetypes.forums-actifs.net]

J'espère que tu viendras y faire un tour,ce serait agréable de s'y retrouver,surtout si le forum de merelle ferme pour un long moment.

Bonne fin de soirée,et à bientôt
De la maladie sacrée
mercredi 4 juillet 2007 23:24
Bonsoir frère soufiane,

Je suis content de te retrouver et toujours dynamique dans cette quête de ce chemin tant espéré ….


Non ce n’est pas de la folie c’est de la maladie sacrée d’ Hippocrate que j’avais lu dans croyances a Eniok…..elle a fini par accoucher de son âme comme tu le disais : boire la coupe jusqu’a la lie !

Et nous avons besoin de cette folie, elle est necessaire pour s’en sortir sinon a quoi bon de vivre une vie absurde et sans signification, un non sens…..

Chacun a besoin d’entrer dans sa propre grotte…. on a qu’a raffermir son coté positif
Bien affûté son matériel pour préparer son ascension pour le sommet …..

et pour cela , le mot d'ordre, clé c'est aimer....


Voici ce lien ci-dessous

Bien frat a toutes et a tous

A+h



Nouvelles croyances

C'est par là que nous pensons, comprenons, voyons, entendons, que nous connaissons le laid et le beau, le mal et le bien, l’agréable et le désagréable [...]. C'est encore par là que nous sommes fous, que nous délirons, que des craintes et des terreurs nous assiègent [...]. Pour ces raisons, je regarde le cerveau comme l'organe ayant le plus de puissance dans l'homme." (De la maladie sacrée).Hippocrate.


[forum.merelle.net]
Re: l'ego....
mercredi 4 juillet 2007 23:42
bonsoir Nicole-Eda


oui moi aussi je t'embrasse tres fort et ça me fait un tres grand bien que de te voir dans le forum meme sans participer ...

recois tous mes amitiés profondes avec beaucoup de tendresse ....

bien a toi et bonne fin de soirée !

a+h

ps: tu appuie sur "chercher" si ça dure... et tu met ton nom ou un nom d'autre et le forum apparait... c'est ainsi que je rentre ...


un grand salut aussi a monique et a tous le monde!
Re: l'ego....
mercredi 4 juillet 2007 23:49
si on ne mange pas de tous les rateliers on a pas droit a toutes les connaissances....sourire


bonsoir abdelkader,

oui jung disait qu'il faut gouter a tout pour affiner son savoir...

merci abdel bien a toi et bonne fin de soirée !

ch.am!

a+h
Re: l'amour n'est pas un sentiment, c'est de la création..
vendredi 6 juillet 2007 23:28
Bonsoir Linda !

J’essayerai de venir si dieu le veut et quand j’aurai un peu de temps…et tu me
Diras la case du sujet pour que je puisse y intervenir ….

Je t’embrasse très fort et je suis très content de te retrouver dans le forum ….

A plus tard et bonne fin de soirée !

Bien frat a toutes et a tous !

A+h
Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier dans ce forum.

Cliquer ici pour s'identifier