Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil

Advancé

ombre et prestige

Envoyé par bob 
bob
ombre et prestige
samedi 27 janvier 2007 01:40
ce message s'adresse d'abord à moi lol

<< [...] en ne soulignant pas l'ombre de l'autre, nous ne lui ôtons pas sa chance de la découvrir par lui-même. Si vous faîtes remarquer à autrui qu'il (ou elle) a laissé agir son ombre, vous vous placez au dessus de lui. Si la relation humaine n'est pas suffisament stable et que l'autre craigne que vous ne soyez trop fort pour lui, il est préférable , le plus souvent de laisser aller, car si l'autre découvre la chose tout seul, son propre prestige est renforcé. Il peut donc arriver que de ne pas faire allusion aux fautes et aux faiblesses de l'autre soit une façon de respecter son intégrité. On respecte cette personne en la jugeant capable de sens éthique et susceptible de découvrir son erreur par elle-même.

Si la relation est excellente, il n'est plus besoin de ces précautions, car il n'existe plus de problème de prestiges entre les deux. Entre amis, on peut dire : "Voyons réfléchis ne soit pas stupide !" sans que l'autre se sente atteint dans son orgueil. L'attitude à avoir dépend beaucoup de la relation. Tant que quelqu'un est incertain de lui-même et en danger de perdre sa propre estime, il vaut mieux ne pas toucher à son ombre et ne pas jouer les redresseurs de torts. >>

Marie-Louise von Franz
Re: ombre et prestige
samedi 27 janvier 2007 01:54
Bonjour Bob,

Marie-Louise von Franz n'a écrit que des choses sensibles et intelligentes...

Amitiés,
Dominique
Re: ombre et prestige
samedi 27 janvier 2007 01:57
bingo à nouveau Fox ! ton petit congé de mérelle t'a réussi apparemment !

amitiés
Re: ombre et prestige
samedi 27 janvier 2007 02:01
Bonjour Dominique,

Rien de plus normal que Marie-Louise von Franz a écrit que des choses sensibles et intelligentes... c'était une femme... winking smiley

Bonne journée,

Marie
Re: ombre et prestige
samedi 27 janvier 2007 11:37
Bonjour Dominique, Bob,

oui, beaucoup de finesse et de sensibilité dans ce passage en effet.
Mais ici, MLVF fait allusion à une véritable relation amicale ou amoureuse.
Donc, on peut se poser la question de savoir si c'est réellement transposable au sein d'un forum...comme par exemple Mérelle, pour ne citer que lui smiling smiley

Monique
Qui est visé ?
samedi 27 janvier 2007 11:52
<<...Contrairement à ce que leurs agresseurs essaient de faire croire, les victimes ne sont pas au départ des personnes atteintes d'une quelconque pathologie ou particulièrement faibles. Au contraire, très souvent le harcèlement se met en place quand une victime réagit à l'autoritarisme d'un chef et refuse de se laisser asservir. C'est sa capacité de RESISTER A L'AUTORITE malgrè les pressions qui la désigne comme cible.
Le harcèlement est rendu possible parce qu'il est précédé d'une dévalorisation, qui est acceptée puis cautionnée par le groupe, de la victime par le pervers. Cette dépréciation donne une justification a posteriori de la cruauté exercée contre elle, et conduit à penser qu'elle a bien mérité ce qui lui arrive.

...
Lorsque le processus de harcèlement est en place, la victime est stigmatisée: on dit qu'elle est difficile à vivre, qu'elle a mauvais caractère, ou bien qu'elle est folle. On met sur le compte de sa personnalité ce qui est la conséquence du conflit, et on OUBLIE ce qu'elle était auparavant ou ce qu'elle est dans un autre CONTEXTE.
Poussée à bout, il n'est pas rare qu'elle devienne ce que l'on veut faire d'elle.
Une personne harcelée, ne peut pas être au maximum de son potentiel...>>

la violence perverse au quotidien
Marie-France HIRIGOYEN
Re: ombre et prestige
samedi 27 janvier 2007 12:23
Re: Qui est visé ?
samedi 23 juin 2007 21:33
Sylvie Écrivait:
-------------------------------------------------------
> <<...Contrairement à ce que leurs agresseurs
> essaient de faire croire, les victimes ne sont pas
> au départ des personnes atteintes d'une quelconque
> pathologie ou particulièrement faibles. Au
> contraire, très souvent le harcèlement se met en
> place quand une victime réagit à l'autoritarisme
> d'un chef et refuse de se laisser asservir. C'est
> sa capacité de RESISTER A L'AUTORITE malgrè les
> pressions qui la désigne comme cible.
> Le harcèlement est rendu possible parce qu'il est
> précédé d'une dévalorisation, qui est acceptée
> puis cautionnée par le groupe, de la victime par
> le pervers. Cette dépréciation donne une
> justification a posteriori de la cruauté exercée
> contre elle, et conduit à penser qu'elle a bien
> mérité ce qui lui arrive.
>
> ...
> Lorsque le processus de harcèlement est en place,
> la victime est stigmatisée: on dit qu'elle est
> difficile à vivre, qu'elle a mauvais caractère, ou
> bien qu'elle est folle. On met sur le compte de sa
> personnalité ce qui est la conséquence du conflit,
> et on OUBLIE ce qu'elle était auparavant ou ce
> qu'elle est dans un autre CONTEXTE.
> Poussée à bout, il n'est pas rare qu'elle devienne
> ce que l'on veut faire d'elle.
> Une personne harcelée, ne peut pas être au maximum
> de son potentiel...>>
>
> la violence perverse au quotidien
> Marie-France HIRIGOYEN
bob
Re: ombre et prestige
dimanche 24 juin 2007 01:47
La non reconnaissance de l'ombre, selon moi, avait conduit a des exclusions.

Ton message a disparu Eda, je n'ai pu le lire.
Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier dans ce forum.

Cliquer ici pour s'identifier